Ésaïe 54; Ésaïe 55; Ésaïe 56; Ésaïe 57; Ésaïe 58

1 R?jouis-toi, st?rile, toi qui n'enfantes plus! Fais ?clater ton all?gresse et ta joie, toi qui n'as plus de douleurs! Car les fils de la d?laiss?e seront plus nombreux Que les fils de celle qui est mari?e, dit l'?ternel. 2 ?largis l'espace de ta tente; Qu'on d?ploie les couvertures de ta demeure: Ne retiens pas! Allonge tes cordages, Et affermis tes pieux! 3 Car tu te r?pandras ? droite et ? gauche; Ta post?rit? envahira des nations, Et peuplera des villes d?sertes. 4 Ne crains pas, car tu ne seras point confondue; Ne rougis pas, car tu ne seras pas d?shonor?e; Mais tu oublieras la honte de ta jeunesse, Et tu ne te souviendras plus de l'opprobre de ton veuvage. 5 Car ton cr?ateur est ton ?poux: L'?ternel des arm?es est son nom; Et ton r?dempteur est le Saint d'Isra?l: Il se nomme Dieu de toute la terre; 6 Car l'?ternel te rappelle comme une femme d?laiss?e et au coeur attrist?, Comme une ?pouse de la jeunesse qui a ?t? r?pudi?e, dit ton Dieu. 7 Quelques instants je t'avais abandonn?e, Mais avec une grande affection je t'accueillerai; 8 Dans un instant de col?re, je t'avais un moment d?rob? ma face, Mais avec un amour ?ternel j'aurai compassion de toi, Dit ton r?dempteur, l'?ternel. 9 Il en sera pour moi comme des eaux de No?: J'avais jur? que les eaux de No? ne se r?pandraient plus sur la terre; Je jure de m?me de ne plus m'irriter contre toi Et de ne plus te menacer. 10 Quand les montagnes s'?loigneraient, Quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s'?loignera point de toi, Et mon alliance de paix ne chancellera point, Dit l'?ternel, qui a compassion de toi. 11 Malheureuse, battue de la temp?te, et que nul ne console! Voici, je garnirai tes pierres d'antimoine, Et je te donnerai des fondements de saphir; 12 Je ferai tes cr?neaux de rubis, Tes portes d'escarboucles, Et toute ton enceinte de pierres pr?cieuses. 13 Tous tes fils seront disciples de l'?ternel, Et grande sera la prosp?rit? de tes fils. 14 Tu seras affermie par la justice; Bannis l'inqui?tude, car tu n'as rien ? craindre, Et la frayeur, car elle n'approchera pas de toi. 15 Si l'on forme des complots, cela ne viendra pas de moi; Quiconque se liguera contre toi tombera sous ton pouvoir. 16 Voici, j'ai cr?? l'ouvrier qui souffle le charbon au feu, Et qui fabrique une arme par son travail; Mais j'ai cr?? aussi le destructeur pour la briser. 17 Toute arme forg?e contre toi sera sans effet; Et toute langue qui s'?l?vera en justice contre toi, Tu la condamneras. Tel est l'h?ritage des serviteurs de l'?ternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l'?ternel.
1 Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, M?me celui qui n'a pas d'argent! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer! 2 Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? ?coutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, Et votre ?me se d?lectera de mets succulents. 3 Pr?tez l'oreille, et venez ? moi, ?coutez, et votre ?me vivra: Je traiterai avec vous une alliance ?ternelle, Pour rendre durables mes faveurs envers David. 4 Voici, je l'ai ?tabli comme t?moin aupr?s des peuples, Comme chef et dominateur des peuples. 5 Voici, tu appelleras des nations que tu ne connais pas, Et les nations qui ne te connaissent pas accourront vers toi, A cause de l'?ternel, ton Dieu, Du Saint d'Isra?l, qui te glorifie. 6 Cherchez l'?ternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il est pr?s. 7 Que le m?chant abandonne sa voie, Et l'homme d'iniquit? ses pens?es; Qu'il retourne ? l'?ternel, qui aura piti? de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. 8 Car mes pens?es ne sont pas vos pens?es, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'?ternel. 9 Autant les cieux sont ?lev?s au-dessus de la terre, Autant mes voies sont ?lev?es au-dessus de vos voies, Et mes pens?es au-dessus de vos pens?es. 10 Comme la pluie et la neige descendent des cieux, Et n'y retournent pas Sans avoir arros?, f?cond? la terre, et fait germer les plantes, Sans avoir donn? de la semence au semeur Et du pain ? celui qui mange, 11 Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point ? moi sans effet, Sans avoir ex?cut? ma volont? Et accompli mes desseins. 12 Oui, vous sortirez avec joie, Et vous serez conduits en paix; Les montagnes et les collines ?clateront d'all?gresse devant vous, Et tous les arbres de la campagne battront des mains. 13 Au lieu de l'?pine s'?l?vera le cypr?s, Au lieu de la ronce cro?tra le myrte; Et ce sera pour l'?ternel une gloire, Un monument perp?tuel, imp?rissable.
1 Ainsi parle l'?ternel: Observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste; Car mon salut ne tardera pas ? venir, Et ma justice ? se manifester. 2 Heureux l'homme qui fait cela, Et le fils de l'homme qui y demeure ferme, Gardant le sabbat, pour ne point le profaner, Et veillant sur sa main, pour ne commettre aucun mal! 3 Que l'?tranger qui s'attache ? l'?ternel ne dise pas: L'?ternel me s?parera de son peuple! Et que l'eunuque ne dise pas: Voici, je suis un arbre sec! 4 Car ainsi parle l'?ternel: Aux eunuques qui garderont mes sabbats, Qui choisiront ce qui m'est agr?able, Et qui pers?v?reront dans mon alliance, 5 Je donnerai dans ma maison et dans mes murs une place et un nom Pr?f?rables ? des fils et ? des filles; Je leur donnerai un nom ?ternel, Qui ne p?rira pas. 6 Et les ?trangers qui s'attacheront ? l'?ternel pour le servir, Pour aimer le nom de l'?ternel, Pour ?tre ses serviteurs, Tous ceux qui garderont le sabbat, pour ne point le profaner, Et qui pers?v?reront dans mon alliance, 7 Je les am?nerai sur ma montagne sainte, Et je les r?jouirai dans ma maison de pri?re; Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agr??s sur mon autel; Car ma maison sera appel?e une maison de pri?re pour tous les peuples. 8 Le Seigneur, l'?ternel, parle, Lui qui rassemble les exil?s d'Isra?l: Je r?unirai d'autres peuples ? lui, aux siens d?j? rassembl?s. 9 Vous toutes, b?tes des champs, Venez pour manger, vous toutes, b?tes de la for?t! 10 Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence; Ils sont tous des chiens muets, incapables d'aboyer; Ils ont des r?veries, se tiennent couch?s, Aiment ? sommeiller. 11 Et ce sont des chiens voraces, insatiables; Ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre; Tous suivent leur propre voie, Chacun selon son int?r?t, jusqu'au dernier: - 12 Venez, je vais chercher du vin, Et nous boirons des liqueurs fortes! Nous en ferons autant demain, Et beaucoup plus encore! -
1 Le juste p?rit, et nul n'y prend garde; Les gens de bien sont enlev?s, et nul ne fait attention Que c'est par suite de la malice que le juste est enlev?. 2 Il entrera dans la paix, Il reposera sur sa couche, Celui qui aura suivi le droit chemin. 3 Mais vous, approchez ici, fils de l'enchanteresse, Race de l'adult?re et de la prostitu?e! 4 De qui vous moquez-vous? Contre qui ouvrez-vous une large bouche Et tirez-vous la langue? N'?tes-vous pas des enfants de p?ch?, Une race de mensonge, 5 S'?chauffant pr?s des t?r?binthes, sous tout arbre vert, ?gorgeant les enfants dans les vall?es, Sous des fentes de rochers? 6 C'est dans les pierres polies des torrents qu'est ton partage, Voil?, voil? ton lot; C'est ? elles que tu verses des libations, Que tu fais des offrandes: Puis-je ?tre insensible ? cela? 7 C'est sur une montagne haute et ?lev?e que tu dresses ta couche; C'est aussi l? que tu montes pour offrir des sacrifices. 8 Tu mets ton souvenir derri?re la porte et les poteaux; Car, loin de moi, tu l?ves la couverture et tu montes, Tu ?largis ta couche, et tu traites alliance avec eux, Tu aimes leur commerce, tu choisis une place. 9 Tu vas aupr?s du roi avec de l'huile, Tu multiplies tes aromates, Tu envoies au loin tes messagers, Tu t'abaisses jusqu'au s?jour des morts. 10 A force de marcher tu te fatigues, Et tu ne dis pas: J'y renonce! Tu trouves encore de la vigueur dans ta main: Aussi n'es-tu pas dans l'abattement. 11 Et qui redoutais-tu, qui craignais-tu, pour ?tre infid?le, Pour ne pas te souvenir, te soucier de moi? Est-ce que je ne garde pas le silence, et depuis longtemps? C'est pourquoi tu ne me crains pas. 12 Je vais publier ta droiture, Et tes oeuvres ne te profiteront pas. 13 Quand tu crieras, la foule de tes idoles te d?livrera-t-elle? Le vent les emportera toutes, un souffle les enl?vera. Mais celui qui se confie en moi h?ritera le pays, Et poss?dera ma montagne sainte. 14 On dira: Frayez, frayez, pr?parez le chemin, Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple! 15 Car ainsi parle le Tr?s-Haut, Dont la demeure est ?ternelle et dont le nom est saint: J'habite dans les lieux ?lev?s et dans la saintet?; Mais je suis avec l'homme contrit et humili?, Afin de ranimer les esprits humili?s, Afin de ranimer les coeurs contrits. 16 Je ne veux pas contester ? toujours, Ni garder une ?ternelle col?re, Quand devant moi tombent en d?faillance les esprits, Les ?mes que j'ai faites. 17 A cause de son avidit? coupable, je me suis irrit? et je l'ai frapp?, Je me suis cach? dans mon indignation; Et le rebelle a suivi le chemin de son coeur. 18 J'ai vu ses voies, Et je le gu?rirai; Je lui servirai de guide, Et je le consolerai, lui et ceux qui pleurent avec lui. 19 Je mettrai la louange sur les l?vres. Paix, paix ? celui qui est loin et ? celui qui est pr?s! dit l'?ternel. Je les gu?rirai. 20 Mais les m?chants sont comme la mer agit?e, Qui ne peut se calmer, Et dont les eaux soul?vent la vase et le limon. 21 Il n'y a point de paix pour les m?chants, dit mon Dieu.
1 Crie ? plein gosier, ne te retiens pas, ?l?ve ta voix comme une trompette, Et annonce ? mon peuple ses iniquit?s, A la maison de Jacob ses p?ch?s! 2 Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent conna?tre mes voies; Comme une nation qui aurait pratiqu? la justice Et n'aurait pas abandonn? la loi de son Dieu, Ils me demandent des arr?ts de justice, Ils d?sirent l'approche de Dieu. - 3 Que nous sert de je?ner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre ?me, si tu n'y as point ?gard? -Voici, le jour de votre je?ne, vous vous livrez ? vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires. 4 Voici, vous je?nez pour disputer et vous quereller, Pour frapper m?chamment du poing; Vous ne je?nez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en haut. 5 Est-ce l? le je?ne auquel je prends plaisir, Un jour o? l'homme humilie son ?me? Courber la t?te comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce l? ce que tu appelleras un je?ne, Un jour agr?able ? l'?ternel? 6 Voici le je?ne auquel je prends plaisir: D?tache les cha?nes de la m?chancet?, D?noue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprim?s, Et que l'on rompe toute esp?ce de joug; 7 Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te d?tourne pas de ton semblable. 8 Alors ta lumi?re poindra comme l'aurore, Et ta gu?rison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'?ternel t'accompagnera. 9 Alors tu appelleras, et l'?ternel r?pondra; Tu crieras, et il dira: Me voici! Si tu ?loignes du milieu de toi le joug, Les gestes mena?ants et les discours injurieux, 10 Si tu donnes ta propre subsistance ? celui qui a faim, Si tu rassasies l'?me indigente, Ta lumi?re se l?vera sur l'obscurit?, Et tes t?n?bres seront comme le midi. 11 L'?ternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton ?me dans les lieux arides, Et il redonnera de la vigueur ? tes membres; Tu seras comme un jardin arros?, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas. 12 Les tiens reb?tiront sur d'anciennes ruines, Tu rel?veras des fondements antiques; On t'appellera r?parateur des br?ches, Celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable. 13 Si tu retiens ton pied pendant le sabbat, Pour ne pas faire ta volont? en mon saint jour, Si tu fais du sabbat tes d?lices, Pour sanctifier l'?ternel en le glorifiant, Et si tu l'honores en ne suivant point tes voies, En ne te livrant pas ? tes penchants et ? de vains discours, 14 Alors tu mettras ton plaisir en l'?ternel, Et je te ferai monter sur les hauteurs du pays, Je te ferai jouir de l'h?ritage de Jacob, ton p?re; Car la bouche de l'?ternel a parl?.