4 Or, le salaire de celui qui travaille, est regardé, non comme une grâce, mais comme une dette.