4 Car vous, vous n'imaginez que des faussetés, Vous êtes tous des médecins de néant.