1 Paroles d'Agur, fils de Jaké. Sentences prononcées par cet homme pour Ithiel, pour Ithiel et pour Ucal. 2 Certes, je suis plus stupide que personne, Et je n'ai pas l'intelligence d'un homme; 3 Je n'ai pas appris la sagesse, Et je ne connais pas la science des saints. 4 Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu? Qui a recueilli le vent dans ses mains? Qui a serré les eaux dans son vêtement? Qui a fait paraître les extrémités de la terre? Quel est son nom, et quel est le nom de son fils? Le sais-tu? 5 Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge. 6 N'ajoute rien à ses paroles, De peur qu'il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur. 7 Je te demande deux choses: Ne me les refuse pas, avant que je meure! 8 Eloigne de moi la fausseté et la parole mensongère; Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde-moi le pain qui m'est nécessaire. 9 De peur que, dans l'abondance, je ne te renie Et ne dise: Qui est l'Eternel? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, Et ne m'attaque au nom de mon Dieu. 10 Ne calomnie pas un serviteur auprès de son maître, De peur qu'il ne te maudisse et que tu ne te rendes coupable. 11 Il est une race qui maudit son père, Et qui ne bénit point sa mère. 12 Il est une race qui se croit pure, Et qui n'est pas lavée de sa souillure. 13 Il est une race dont les yeux sont hautains, Et les paupières élevées. 14 Il est une race dont les dents sont des glaives Et les mâchoires des couteaux, Pour dévorer le malheureux sur la terre Et les indigents parmi les hommes. 15 La sangsue a deux filles: Donne! donne! Trois choses sont insatiables, Quatre ne disent jamais: Assez! 16 Le séjour des morts, la femme stérile, La terre, qui n'est pas rassasiée d'eau, Et le feu, qui ne dit jamais: Assez! 17 L'oeil qui se moque d'un père Et qui dédaigne l'obéissance envers une mère, Les corbeaux du torrent le perceront, Et les petits de l'aigle le mangeront. 18 Il y a trois choses qui sont au-dessus de ma portée, Même quatre que je ne puis comprendre: 19 La trace de l'aigle dans les cieux, La trace du serpent sur le rocher, La trace du navire au milieu de la mer, Et la trace de l'homme chez la jeune femme. 20 Telle est la voie de la femme adultère: Elle mange, et s'essuie la bouche, Puis elle dit: Je n'ai point fait de mal. 21 Trois choses font trembler la terre, Et il en est quatre qu'elle ne peut supporter: 22 Un esclave qui vient à régner, Un insensé qui est rassasié de pain, 23 Une femme dédaignée qui se marie, Et une servante qui hérite de sa maîtresse. 24 Il y a sur la terre quatre animaux petits, Et cependant des plus sages; 25 Les fourmis, peuple sans force, Préparent en été leur nourriture; 26 Les damans, peuple sans puissance, Placent leur demeure dans les rochers; 27 Les sauterelles n'ont point de roi, Et elles sortent toutes par divisions; 28 Le lézard saisit avec les mains, Et se trouve dans les palais des rois. 29 Il y en a trois qui ont une belle allure, Et quatre qui ont une belle démarche: 30 Le lion, le héros des animaux, Ne reculant devant qui que ce soit; 31 Le cheval tout équipé; ou le bouc; Et le roi à qui personne ne résiste. 32 Si l'orgueil te pousse à des actes de folie, Et si tu as de mauvaises pensées, mets la main sur la bouche: 33 Car la pression du lait produit de la crème, La pression du nez produit du sang, Et la pression de la colère produit des querelles.
1 Paroles du roi Lemuel. Sentences par lesquelles sa mère l'instruisit. 2 Que te dirai-je, mon fils? que te dirai-je, fils de mes entrailles? Que te dirai-je, mon fils, objet de mes voeux? 3 Ne livre pas ta vigueur aux femmes, Et tes voies à celles qui perdent les rois. 4 Ce n'est point aux rois, Lemuel, Ce n'est point aux rois de boire du vin, Ni aux princes de rechercher des liqueurs fortes, 5 De peur qu'en buvant ils n'oublient la loi, Et ne méconnaissent les droits de tous les malheureux. 6 Donnez des liqueurs fortes à celui qui périt, Et du vin à celui qui a l'amertume dans l'âme; 7 Qu'il boive et oublie sa pauvreté, Et qu'il ne se souvienne plus de ses peines. 8 Ouvre ta bouche pour le muet, Pour la cause de tous les délaissés. 9 Ouvre ta bouche, juge avec justice, Et défends le malheureux et l'indigent. 10 Qui peut trouver une femme vertueuse? Elle a bien plus de valeur que les perles. 11 Le coeur de son mari a confiance en elle, Et les produits ne lui feront pas défaut. 12 Elle lui fait du bien, et non du mal, Tous les jours de sa vie. 13 Elle se procure de la laine et du lin, Et travaille d'une main joyeuse. 14 Elle est comme un navire marchand, Elle amène son pain de loin. 15 Elle se lève lorsqu'il est encore nuit, Et elle donne la nourriture à sa maison Et la tâche à ses servantes. 16 Elle pense à un champ, et elle l'acquiert; Du fruit de son travail elle plante une vigne. 17 Elle ceint de force ses reins, Et elle affermit ses bras. 18 Elle sent que ce qu'elle gagne est bon; Sa lampe ne s'éteint point pendant la nuit. 19 Elle met la main à la quenouille, Et ses doigts tiennent le fuseau. 20 Elle tend la main au malheureux, Elle tend la main à l'indigent. 21 Elle ne craint pas la neige pour sa maison, Car toute sa maison est vêtue de cramoisi. 22 Elle se fait des couvertures, Elle a des vêtements de fin lin et de pourpre. 23 Son mari est considéré aux portes, Lorsqu'il siège avec les anciens du pays. 24 Elle fait des chemises, et les vend, Et elle livre des ceintures au marchand. 25 Elle est revêtue de force et de gloire, Et elle se rit de l'avenir. 26 Elle ouvre la bouche avec sagesse, Et des instructions aimables sont sur sa langue. 27 Elle veille sur ce qui se passe dans sa maison, Et elle ne mange pas le pain de paresse. 28 Ses fils se lèvent, et la disent heureuse; Son mari se lève, et lui donne des louanges: 29 Plusieurs filles ont une conduite vertueuse; Mais toi, tu les surpasses toutes. 30 La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine; La femme qui craint l'Eternel est celle qui sera louée. 31 Récompensez-la du fruit de son travail, Et qu'aux portes ses oeuvres la louent.