Psaume 81; Psaume 88; Psaume 92; Psaume 93

Viewing Multiple Passages

Psaume 81

1 Au chef des chantres. Sur la guitthith. D'Asaph. Chantez avec allégresse à Dieu, notre force! Poussez des cris de joie vers le Dieu de Jacob!
2 Entonnez des cantiques, faites résonner le tambourin, La harpe mélodieuse et le luth!
3 Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, A la pleine lune, au jour de notre fête!
4 Car c'est une loi pour Israël, Une ordonnance du Dieu de Jacob.
5 Il en fit un statut pour Joseph, Quand il marcha contre le pays d'Egypte... J'entends une voix qui m'est inconnue:
6 J'ai déchargé son épaule du fardeau, Et ses mains ont lâché la corbeille.
7 Tu as crié dans la détresse, et je t'ai délivré; Je t'ai répondu dans la retraite du tonnerre; Je t'ai éprouvé près des eaux de Meriba. Pause.
8 Ecoute, mon peuple! et je t'avertirai; Israël, puisses-tu m'écouter!
9 Qu'il n'y ait au milieu de toi point de dieu étranger! Ne te prosterne pas devant des dieux étrangers!
10 Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait monter du pays d'Egypte; Ouvre ta bouche, et je la remplirai.
11 Mais mon peuple n'a point écouté ma voix, Israël ne m'a point obéi.
12 Alors je les ai livrés aux penchants de leur coeur, Et ils ont suivi leurs propres conseils.
13 Oh! si mon peuple m'écoutait, Si Israël marchait dans mes voies!
14 En un instant je confondrais leurs ennemis, Je tournerais ma main contre leurs adversaires;
15 Ceux qui haïssent l'Eternel le flatteraient, Et le bonheur d'Israël durerait toujours;
16 Je le nourrirais du meilleur froment, Et je le rassasierais du miel du rocher.

Psaume 88

1 Cantique. Psaume des fils de Koré. Au chef des chantres. Pour chanter sur la flûte. Cantique d'Héman, l'Ezrachite. Eternel, Dieu de mon salut! Je crie jour et nuit devant toi.
2 Que ma prière parvienne en ta présence! Prête l'oreille à mes supplications!
3 Car mon âme est rassasiée de maux, Et ma vie s'approche du séjour des morts.
4 Je suis mis au rang de ceux qui descendent dans la fosse, Je suis comme un homme qui n'a plus de force.
5 Je suis étendu parmi les morts, Semblable à ceux qui sont tués et couchés dans le sépulcre, A ceux dont tu n'as plus le souvenir, Et qui sont séparés de ta main.
6 Tu m'as jeté dans une fosse profonde, Dans les ténèbres, dans les abîmes.
7 Ta fureur s'appesantit sur moi, Et tu m'accables de tous tes flots. Pause.
8 Tu as éloigné de moi mes amis, Tu m'as rendu pour eux un objet d'horreur; Je suis enfermé et je ne puis sortir.
9 Mes yeux se consument dans la souffrance; Je t'invoque tous les jours, ô Eternel! J'étends vers toi les mains.
10 Est-ce pour les morts que tu fais des miracles? Les morts se lèvent-ils pour te louer? Pause.
11 Parle-t-on de ta bonté dans le sépulcre, De ta fidélité dans l'abîme?
12 Tes prodiges sont-ils connus dans les ténèbres, Et ta justice dans la terre de l'oubli?
13 O Eternel! j'implore ton secours, Et le matin ma prière s'élève à toi.
14 Pourquoi, Eternel, repousses-tu mon âme? Pourquoi me caches-tu ta face?
15 Je suis malheureux et moribond dès ma jeunesse, Je suis chargé de tes terreurs, je suis troublé.
16 Tes fureurs passent sur moi, Tes terreurs m'anéantissent;
17 Elles m'environnent tout le jour comme des eaux, Elles m'enveloppent toutes à la fois.
18 Tu as éloigné de moi amis et compagnons; Mes intimes ont disparu.

Psaume 92

1 Psaume. Cantique pour le jour du sabbat. Il est beau de louer l'Eternel, Et de célébrer ton nom, ô Très-Haut!
2 D'annoncer le matin ta bonté, Et ta fidélité pendant les nuits,
3 Sur l'instrument à dix cordes et sur le luth, Aux sons de la harpe.
4 Tu me réjouis par tes oeuvres, ô Eternel! Et je chante avec allégresse l'ouvrage de tes mains.
5 Que tes oeuvres sont grandes, ô Eternel! Que tes pensées sont profondes!
6 L'homme stupide n'y connaît rien, Et l'insensé n'y prend point garde.
7 Si les méchants croissent comme l'herbe, Si tous ceux qui font le mal fleurissent, C'est pour être anéantis à jamais.
8 Mais toi, tu es le Très-Haut, A perpétuité, ô Eternel!
9 Car voici, tes ennemis, ô Eternel! Car voici, tes ennemis périssent; Tous ceux qui font le mal sont dispersés.
10 Et tu me donnes la force du buffle; Je suis arrosé avec une huile fraîche.
11 Mon oeil se plaît à contempler mes ennemis, Et mon oreille à entendre mes méchants adversaires.
12 Les justes croissent comme le palmier, Ils s'élèvent comme le cèdre du Liban.
13 Plantés dans la maison de l'Eternel, Ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu;
14 Ils portent encore des fruits dans la vieillesse, Ils sont pleins de sève et verdoyants,
15 Pour faire connaître que l'Eternel est juste. Il est mon rocher, et il n'y a point en lui d'iniquité.

Psaume 93

1 L'Eternel règne, il est revêtu de majesté, L'Eternel est revêtu, il est ceint de force. Aussi le monde est ferme, il ne chancelle pas.
2 Ton trône est établi dès les temps anciens; Tu existes de toute éternité.
3 Les fleuves élèvent, ô Eternel! Les fleuves élèvent leur voix, Les fleuves élèvent leurs ondes retentissantes.
4 Plus que la voix des grandes, des puissantes eaux, Des flots impétueux de la mer, L'Eternel est puissant dans les lieux célestes.
5 Tes témoignages sont entièrement véritables; La sainteté convient à ta maison, O Eternel! pour toute la durée des temps.